Vue sur le fleuve
Vieille maison de cartier

Accueil > Films et romans > La Chouayenne

La Chouayenne

Auteur : Renée Blanchet

Éditeur :

Année de publication : 2000

Nombre de pages : 185 pages

Synopsis :

Douée d’une forte personnalité, Rosalie Cherrier Cheval dit Saint-Jacques avait le courage de ses convictions. Opposée à son cousin, Louis-Joseph Papineau, elle appuyait avec toute son énergie l’évêque Lartigue dans son combat contre les patriotes. Aussi l’avait-on surnommée «la chouayenne».

Les opinions politiques de Rosalie Cherrier, les comptes rendus presque quotidiens qu’elle faisait à de Bleury de la situation à Saint-Denis, sa participation constante aux journaux bureaucrates lui valurent la haine et le mépris de la presque totalité des habitants de Saint-Denis. La population ne pouvait lui pardonner son double état de divorcée et de traître à la patrie. Sur la place de l’église, les patriotes avaient installé une affiche représentant Debartzch, Gosford, Saint-Ours et de Bleury pendus. Rosalie déchira l’affiche, monta sur l’estrade et commença un discours.

* * *

Ce portrait de Rosalie Cherrier ne manque pas de relief. Et il en va de même de celui d’Augustin-Magloire Blanchet, curé de Saint-Charles, enfermé à la prison du Pied-du-courant; de ceux aussi de Mme Clouet, du docteur Painchaud ou du vicieux abbé Mailhot.

Les textes que présente ici Renée Blanchet s’inspirent de documents historiques. Ils brossent des portraits typiques et rapportent de façon vivante des incidents et des événements qui ont marqué leur temps. Ces récits soutiennent constamment l’intérêt et nous font découvrir certains aspects fascinants d’un passé qu’il ne faudrait surtout pas oublier.

La Chouayenne