Vue sur le Pont Champlain
Vieille maison de cartier

Accueil > Notre programmation > Conférences

Conférences

Notre programmation 2020-2021

Pour un accès gratuit à toutes les conférences 2020-2021, devenez membre !

Les conférences ont lieu le 3e mercredi du mois.

 

 

 

 

Conférences passées

Voici quelques unes de nos précédentes conférences.

 

De Gaulle: Les 60 ans de sa passion pour les Québécois (1911 à 1970)

par Roger Barrette, historien

via Zoom

18 novembre 2020 • 19h30

7,50$ pour les non-membres

À l’occasion du 50 e anniversaire du décès du général de Gaulle, l’historien Roger Barrette partage le fruit de ses découvertes. Celles-ci révolutionnent notre compréhension de la relation que de Gaulle a entretenue avec le Québec. Il lève le voile sur la collection de livres québécois constituée par De Gaulle. Il nous fait revivre les moments marquants des trois voyages effectués au Québec par le général et rappelle ses initiatives pour aider le Québec à entrer sur la scène internationale. Le conférencier est l’auteur, notamment, du livre lancé l’an dernier à l’Assemblée nationale : DE GAULLE. Les 75 déclarations qui ont marqué le Québec.

Québec et La Nouvelle-Orléans

par Patrick Salin

via Zoom

16 décembre 2020 • 19h30

7,50$ pour les non-membres

Québec, capitale de la Nouvelle-France puis Gibraltar de l’Amérique, et La Nouvelle-Orléans, capitale de la Louisiane française, ville américaine la plus fortifiée. Les deux vieilles capitales sont restées fidèles à leurs origines et affirment de nos jours leur identité avec fierté. Deux destins parallèles face aux innombrables menaces qui ont pesé sur leur existence et auxquelles elles ont dû faire face jusqu’à la seconde moitié du XIXe siècle. Cette conférence jalonne leur longue histoire en retraçant l’évolution de leurs fortifications et systèmes de défense et ce qu’il en reste de nos jours. Seules villes nord-américaines ayant encore des témoins visibles de leur glorieuse histoire, nous les passerons en revue pour entretenir notre mémoire.

Frères d’armes : la famille Le Moyne et le monde Atlantique (1680-1745)

par Michael J. Davis

via Zoom

20 janvier 2021 • 19h30

7,50$ pour les non-membres

Le jeune historien Michael Davis nous raconte la vie de la première génération de la famille Le Moyne et sa participation dans la formation de l'empire au sein du monde atlantique français à la fin du XVIIe et au début du XVIIIe siècle. Entre 1685 et 1745, la vie et la carrière des treize enfants de Charles Le Moyne de Longueuil et de Catherine Thierry Primot ont été profondément influencées par l'émergence d'un empire français. Les frères Le Moyne, prenant les armes au service de la Marine, se sont rendus aux quatre coins du monde atlantique, construisant ainsi un vaste réseau personnel qui reliait plusieurs enclaves coloniales par des liens d'affaires, de parenté, de patronage et de service.

Les surveillants du fleuve

par Normand Payette

via Zoom

17 février 2021 • 19 h 30

7,50$ pour les non-membres

Normand Payette nous ramène alors que les Allemands sillonnent discrètement le Saint-Laurent. Il relate des faits troublants qui se sont passés de Montréal à Terre-Neuve, en passant par Québec, l’île d’Orléans, le Bas- Saint-Laurent aussi en Gaspésie et l’île d’Anticosti, sans oublier la Côte-Nord, Sept-Îles et Baie-Comeau. Le défi des «Surveillants du fleuve» est de faire échec aux manœuvres belliqueuses des Allemands, dont les agents dormants sont infiltrés partout… Révélant des faits historiques longtemps cachés à la population de l’époque, l’auteur nous plonge dans la bataille du Saint-Laurent et dévoile le rôle majeur de ces pilotes, gardiens de phare et pêcheurs qui empêchèrent les Allemands de mettre la main sur l’île d’Anticosti.

Le testament de Jean-Baptiste Le Moyne de Bienville et ses héritiers

par Marcel Lussier, chercheur

via Zoom

17 mars 2021 • 19 h 30

7,50$ pour les non-membres

La lecture du testament de Bienville nous dévoile-t-elle toute l’ampleur de sa fortune ? Examinons d’abord ses acquis en Louisiane : des propriétés urbaines, des terres concédées, des maisons et des esclaves. Passons ensuite à ses acquis en France : son logement parisien, ses bijoux, son argent, ses papiers ou placements, ses meubles et ses domestiques. Jetons enfin un coup d’œil sur ses revenus de retraite. Qui sont ses héritiers énumérés à la lecture de son testament? Pourquoi la famille Beaujeu réclame-t-elle, en 1847, au gouvernement américain les propriétés de Bienville en Louisiane et surtout à la Nouvelle-Orléans? Le testament suscite beaucoup de questions. Le chercheur Marcel Lussier nous apporte des réponses parfois très surprenantes.

La laïcité au Québec

par Yvan Lamonde, historien

via Zoom

21 avril 2021 • 19h30

7,50$ pour les non-membres

Construit sur les rapports entre l’État et l’Église catholique depuis la Cession, l’esprit laïque a longtemps pris la forme de la dénonciation de l’intervention des curés et des évêques dans la politique et dans le refus de censure de l’imprimé, des journaux et des associations du type de l’Institut canadien de Montréal. L’esprit prit ensuite la forme de la revendication de l’instruction obligatoire et de l’école neutre au temps du Mouvement laïque de langue française (1961), relayé par le Mouvement laïque québécois (1981). C’est le contexte nouveau du pluralisme religieux qui a mené à la passation de la loi 21 sur la laïcité de l’État québécois en 2019.

Charlemagne

par Hélène Dupuis, historienne

via Zoom

19 mai 2021 • 19h30

7,50$ pour les non-membres

Depuis la chute de l’Empire romain d’Occident en 476, plus personne ne porte le titre d’empereur jusqu’au 25 décembre de l’an 800 alors que Charles, roi des Francs reçoit le sacre impérial à Rome des mains du pape Léon III. On clame « Vie et victoire à Charles-Auguste » qui devient du coup Charlemagne, soit Charles le Grand, le maître-d’œuvre de la Renaissance carolingienne. Qu’a-t-il fait de si important pour recevoir un tel titre ? Qu’attend-on de lui ? Que lui doit-on ? L’historienne Hélène Dupuis expliquera l’éventail des faits et gestes que ce précurseur d’une Europe unie a posés, un semeur d’idées novatrices dont certaines ne se réaliseront qu’au XXe siècle.